Katumbi s’oppose au déploiement des troupes sud-soudanaises: à quoi joue-t-on, s’interroge-t-il

Jeudi 29 décembre 2022 – 13:00

Des militaires du Soudan du Sud avant leur déploiement dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), lors d'une cérémonie à Juba le 28 décembre 2022 afp.com - Samir BOL

Des militaires du Soudan du Sud avant leur déploiement dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), lors d’une cérémonie à Juba le 28 décembre 2022 afp.com – Samir BOL

Moise Katumbi s’oppose au déploiement annoncé des troupes sud-soudanaises sur le territoire congolais. Dans le cadre d’une force régionale de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC), le Soudan du Sud a annoncé qu’il va envoyer 750 militaires dans la partie orientale de la RDC. La date du déploiement n’a pas encore été dévoilée. 

« Hier les Kenyans. Aujourd’hui les Sud-Soudanais qui eux-mêmes font appel aux Ougandais pour leur sécurité », a écrit Moïse Katumbi qui a officiellement quitté la majorité au pouvoir en RDC.

L’Armée sud-soudanaise est elle-même en pleine reconstruction. Il y a quatre mois, des milliers de combattants, dont d’anciens rebelles de Salva Kiir et de Riek Machar, ont été intégrés dans les forces armées.

« À quoi joue-t-on ? Arrêtons de réduire nos FARDC à une force assistée ! Le seul appui dont notre armée a besoin, ce sont des moyens et un allié stratégique irréprochable », a -t-il ajouté.

Dans le cadre de cette force régionale de l’EAC, les Kenyans et les Burundais sont déjà sur le sol congolais. D’autres forces sont attendues des pays de la communauté sont également attendues.

Print Friendly, PDF & Email

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *