POLITIQUE

Nicolas Sarkozy en RDC, les coulisses d’une visite politico-business

L’ancien président français était à Kinshasa, les 22 et 23 mars, où il a été reçu par Félix Tshisekedi. Intérêts économiques, crise avec le Rwanda… Voici ce qui a été discuté.

Réservé aux abonnés

24 mars 2023 à 11:27

Par Jeune Afrique

Mis à jour le 24 mars 2023 à 11:27

Nicolas Sarkozy et Félix Tshisekedi à Kinshasa, le 23 mars 2023. © Présidence RDC

Dans la soirée du mercredi 22 mars, Félix Tshisekedi et Nicolas Sarkozy ont partagé un dîner à la cité de l’Union africaine, l’une des résidences du chef de l’État congolais. Selon l’entourage de ce dernier, au cours d’une discussion portant sur la situation régionale, l’ancien président français a proposé à son hôte de faciliter une rencontre avec Paul Kagame.À LIRELe Rwanda a-t-il vraiment été exclu du sommet de la CEEAC à Kinshasa ?

Ce dernier ne s’y est pas opposé, mais il a tout de même rappelé les demandes qu’il a déjà formulées : le retrait du M23 du territoire congolais et le retour des réfugiés. Nicolas Sarkozy n’a pas insisté, mais il s’est étonné de la forte dégradation des relations entre Kigali et Kinshasa, alors que le début du mandat de Félix Tshisekedi avait été marqué par un rapprochement avec Paul Kagame. Mais la crise entre les deux voisins n’était pas l’unique raison du déplacement de l’ancien président français.

Paris sportifs en ligne

Toujours selon nos informations, Nicolas Sarkozy était accompagné pour l’occasion du directeur général adjoint de Betclic Sport, Julien Brun, qui souhaite s’implanter en RDC dans les prochains mois. Un sujet qui a été abordé avec le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, et le ministre des Finances, Nicolas Kazadi.À LIREEst de la RDC : la diplomatie de l’ombre des renseignements français

Après le départ de l’ex-chef de l’État, les équipes de la société française de paris sportifs sont restées sur place pour poursuivre les discussions. Le jeudi 23 mars, Nicolas Sarkozy a de nouveau revu Félix Tshisekedi, avec qui il a partagé un déjeuner.

Une visite prévue de longue date

Arrivé à Kinshasa la veille, à 17 heures, à bord d’un avion privé loué, Nicolas Sarkozy a été accueilli dans le salon VIP de l’aéroport international de Ndjili par Didier Budimbu. Le ministre des Hydrocarbures (reconduit lors du remaniement du 23 mars) s’était rendu au cabinet de l’ancien président français lors de son dernier séjour à Paris, en septembre 2022. C’est lui qui a été sollicité, d’abord par l’ancienne ministre de la Justice, Rachida Dati, puis par Pierre Régent, le conseiller diplomatique de Sarkozy, pour organiser la rencontre avec Félix Tshisekedi.À LIRERDC-Rwanda : entre Tshisekedi et Kagame, comment Macron s’est imposé comme médiateur

Le chef de l’État congolais entretient de bonnes relations avec l’ancien président français. Les deux hommes projetaient de se voir à Kinshasa depuis plus d’un an : un premier voyage a dû être reporté en raison de la visite d’Emmanuel Macron, le 4 mars. Les discussions ont donc repris le 17 mars. De nouveau envisagé le 21 mars, le déplacement a finalement été fixé au lendemain à la demande de la partie congolaise. Pierre Régent s’est d’ailleurs rendu à Kinshasa vingt-quatre heures avant, pour finaliser les derniers détails.

Print Friendly, PDF & Email

By Habari

S’abonner
Notification pour
guest

0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x