Cher Kapinga,

Je vous conseille la patience  et la  courtoisie dans les débats.

Certes, il est de votre droit de poser des questions,  mais rien ne sert à vouloir perturber la présentation.

Si vous avez  appris  l’existence de ce livre par le  web, comment pouvez-vous prétendre être le seul congolais à l’avoir lu ? D’ailleurs, l’avez-vous lu ?

Le sujet   qui  nous intéresse  est  moins  le compte rendu du livre que  la conversation qu’avez eue l’auteur du livre avec Pr Stephen Weismann qui  est une des notoriétés scientifique  sur les questions de la RDC.

À propos de l’assassinat de Lumumba et de l’exclusion des lumumbistes, voici ce Pr Weismann  dit dans la vidéo  dans l’intervalle [4 :50-6 :12]

The death itself, and the death meaning his physical death and the fact that because of it he could not be a factor in the Congo’s politics had a lot of consequences.

It confirmed the course that had been pursued by the Eisenhower administration and was beginning to be pursued by the Kennedy administration of excluding Lumumba’s followers because they were considered too far to the left, too militant, too anti-western.

But that That led directly to very bloody rebellions in the Congo.

No one knows how many people were killed in the Lumumbist rebellions in 1964 to 1967, but some people number it in the hundreds of thousands, both the direct violence and the repression and some of the violence by the rebellions themselves, but also in terms of the starvation of people  hiding in the forest and that sort of thing

And you had, of course, after the defeat of these rebellions, the defeat of this movement which had been quite popular in the Congo, the rise of the Mobutu tyranny, and then the failed state, which we all know has been an international problem since, and one can’t hang everything on Lumumba’s assassination, but I think it was a step, an important step toward the Congo we have today.

Concernant la comparaison entre la RDC et l’Indonésie, il n’y a certainement pas eu  « d’équivalence »,  mais des « similitudes » concernant  les méthodes  coloniales hollandaises en Indonésie et belges au Congo. Mais les deux pays ont pris de voies divergentes  dans leurs  développements  postcoloniaux. Beaucoup d’experts se sont penchés sur la question du  parallélisme entre les deux pays. Si vous l’ignorez, cela ne signifie pas que ça n’existe pas !

Ainsi nous vous avons cité le livre de  Frankema et Buelens. Ci-dessous la couverture.

Vouloir donner l’impression que vous connaissez toutes  les références   citées dans les interventions des autres ne vous sert pas. C’est la vantardise mal placée. Certes, il est facile de trouver quelques  informations  grâce au moteur de recherche,  notamment Google. Mais  ceci ne donne qu’une vue superficielle  des  sujets. Vous feriez mieux d’apprendre que de vouloir corriger.

Dr Nyembo Kitenge

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notification pour
guest

0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x