Discours de haine : Bintou Keita encourage le Parlement à adopter le plus rapidement possible la loi sur le tribalisme, le racisme et la xénophobie

Mardi 21 juin 2022 – 00:15

Politique

FacebookTwitterLinkedInEmailMessengerWhatsAppShare

Illustration

Photo d’illustration

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et Cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, s’est dit profondément inquiète de la recrudescence des messages de haine et l’incitation à l’hostilité en République démocratique du Congo.

Pour elle, le discours de la haine et l’incitation à l’hostilité en ce moment où les Forces armées de la RDC sont engagées au combat sape la cohésion nationale utile pour soutenir les forces de l’armée contre l’ennemi.

« Dans le contexte actuel d’attaques régulières contre les forces de sécurité nationales et les Casques bleus, les citoyens congolais, quelles que soient leurs origines, doivent se réunir autour de leur armée, leurs autorités et leurs alliés » a déclaré Bintou Keita.

« La stigmatisation d’une partie de la communauté nationale sape l’indispensable cohésion nécessaire pour faire face », a-t-elle ajouté.

Bintou Keita invite les autorités congolaises à initier des poursuites contre leurs auteurs, quels qu’ils soient et encourage aussi le Parlement à adopter le plus rapidement possible la loi sur le tribalisme, le racisme et la xénophobie actuellement en discussion.

En RDC, des vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux depuis le week-end présentent des personnes bien identifiées et armées de machettes cherchant des ressortissants rwandais. Dimanche, le BCNUDH avait souligné que ces actes sont contraires aux nécessités de cohésion et d’unité nationales dont la RDC a besoin pour faire face aux défis actuels. Il avait ensuite invité les autorités à prendre des mesures urgentes pour protéger toutes les personnes. 

Lire aussi : Discours de haine: les FARDC dénoncent le mensonge de Kigali et vante la diversité culturelle congolaise

Auguy Mudiayi

By Habari

Leave a Reply

Your email address will not be published.