RDC : Situé dans un des blocs pétroliers mis aux enchères, Didier Budimbu soutient que ne pas toucher à Kingakati « ne fait du mal à personne »

Ecrit parRédaction Kinshasa

31 juillet 2022 à 9:38

Dans un briefing presse tenu conjointement avec la vice-premier ministre en charge de l’environnement et le ministre de la communication, le ministre des hydrocarbures est revenu sur la situation géographique du site privé de Joseph Kabila qui se trouve dans un des blocs pétroliers mis aux enchères. Répondant à la question de POLITICO.CD sur la solution trouvée pour que, au moment de l’exploitation de ces blocs pétroliers, Kingakati ne soit touché, Didier Budimbu a déclaré que ce domaine privé de l’ancien président de la RDC ne constitue que « moins de 10% » du bloc 25 donc « ne pas le prendre en considération ne fait du mal à personne ».

« La première des choses est que le bloc 25 c’est du parc de la vallée de la N’sele et va jusque dans l’ancienne province du Bandundu. Nous avons des blocs qui sont plus grands que la Belgique. Et je pense que le parc de Kingakati c’est tout petit. C’est moins de 10% du bloc 25 et ne pas prendre ça en considération ne fait du mal à personne. C’est comme quand on parle du parc de Virunga. La partie qui se trouve dans le bloc 4 est minime donc très négligeable. Ce que nous avons fait, d’abord ce n’est pas nous avions tracé ces blocs, le gouvernement est arrivé et ces blocs ont été déjà tracés bien longtemps et dans le bloc 25, Kingakati se trouve dans le bloc 25 », a répondu Didier Budimbu.

Le patron des hydrocarbures congolais a également tenu de préciser que son gouvernement a trouvé des blocs déjà tracés. Pour « éviter les polémiques », son cabinet a finalement décider de mettre de côté le parc de Joseph Kabila.

« Au sein du cabinet, nous avions fait un travail remarquable pour essayer d’éviter toutes les polémiques, de mettre ça de côté. Je pense que nous ne perdons rien parce que pour perforer vous n’avez pas besoin d’un espace aussi grand comme Kingakati pourquoi ce sont des points pointés où nous allons forer. Pour nous, qu’on mette Kingakati de côté, ça ne nous dérange vraiment pas », a ajouté Didier Budimbu.

Stéphie MUKINZI M

By Habari

Leave a Reply

Your email address will not be published.