RDC : Fortunat Biselele et Pacifique Kahasha, deux influents proches de Tshisekedi, auditionnés par l’ANR

Dimanche 15 janvier 2023 – 19:05

Fortunat Biselele et Paul Kagame

Fortunat Biselele et Paul Kagame

Fortunat Biselele et Pacifique Kahasha respectivement conseiller privé et chargé de mission du Président Félix Tshisekedi ont été auditionnés à l’agence nationale de renseignements (ANR). À en croire Jeune Afrique qui a révélé cette information, les raisons de cette interpellation ne sont pas encore connues.

“Pacifique Kahasha a été libéré, il a même voyagé avec le chef de l’État”, a assuré un officiel cité par nos confrères de Jeune Afrique.

Et à une autre source sécuritaire d’ajouter: “Avant de voyager le président Félix Tshisekedi aurait également ordonné la libération de Fortunat Biselele et demandé à ce qu’un rapport lui soit fait rapidement pour décider des suites à donner à cette affaire”.

Cependant, même si les raisons de ces interpellations ne sont pas connues, l’on peut noter qu’elles interviennent quelques jours après la sortie médiatique de Fortunat Biselele où il avait révélé les propositions de Félix Tshisekedi à son homologue rwandais en vue de garantir la paix et la sécurité au niveau de la région.

“Le Président Félix Tshisekedi a proposé à son homologue rwandais une chose simple. Nous sommes un pays riche, vous êtes nos voisins. Aucune guerre ne fera déplacer les voisins. Je vous propose des projets où nous allons jouer gagnant-gagnant. J’ai des minerais chez moi, qui vous intéressent, vous avez la possibilité, avec votre carnet d’adresse, pour contacter les investisseurs à travers le monde et nous allons travailler en synergie pour développer la zone ensemble”, avait-il fait savoir au cours d’un entretien avec le journaliste Alain Foka.

Et de poursuivre :

“Moi personnellement, j’ai été à Kigali de temps en temps, envoyé par le président Tshisekedi, porteur de ces messages. On a beaucoup avancé, jusqu’à un certain moment, les intérêts obscurs, qui ont fait que la situation qu’elle est aujourd’hui”.

À la veille de ces incidents, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a quitté Kinshasa pour se rendre en Suisse, où il doit assister au rendez-vous annuel de Davos, du 16 au 20 janvier.

 Clément MUAMBA

Print Friendly, PDF & Email

By Habari

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *