Vers la candidature de Kabila à la présidentielle de 2023 : Lucien Isekamanga appelle les institutions de la RDC à saisir la Cour Constitutionnelle pour l’interprétation de l’article 104 alinéa 7 de la constitution

31.07.2022,

-

Lucien Isekamanga

Je souhaite ouvrir un débat sur l’éligibilité ou l’inéligibilité d’un sénateur à vie, cas de la République Démocratique du Congo.

En droit comparé, nous rencontrons en France, un pays de la vieille démocratie, cette disposition constitutionnelle, pour les bénéficiaires de cette disposition ayant exercé deux mandats consécutifs ne pose pas un problème, néanmoins celà reste une réflexion pour les présidents ayant passé un mandat à la tête du pays tenté d’y revenir. Le cas par exemple de Nicolas Sarkozy mais éliminé au niveau des primaires de sa formation politique.

Quid de la RDC qui tente sa première expérience ?

Gouverné, c’est prévoir, dit-on, en tant que citoyen, patriote et républicain, je souhaite à travers cette réflexion interpellé les pouvoirs publics en RDC.  Ici, le président de la République, les deux chambres du parlement, seules institutions de part la constitution de 18 février 2006 telle que modifiée à ce jour, à saisir la Cour Constitutionnelle pour l’interprétation de la constitution.

2023, une année électorale approche à grand pas, pour éviter les agitations comme ce fut le cas en 2018, suite à l’invalidation de certains candidats, notamment à cause de l’interprétation de prévention ou infraction de subordination ou corruption des témoins interprété d’un sens où d’un autre selon les intérêts politiques des uns ou des autres, à notre humble avis, il est temps pour que les institutions habiletées de saisir la Cour Constitutionnelle en cette période de quiétude, de le faire pour l’interprétation de l’article 104 alinéa 7 de la constitution de la RDC.

Nous devons éviter l’hypocrisie, cette question est sur toutes les lèvres des politiciens congolais, ceci permettrait à la Haute Cour de se prononcer en toute quiétude et la mettre hors tout soupçon face à l’opinion, bref mettre tous acteurs en confiance et éviter les tensions inutiles en République démocratique du Congo qui a tant souffert.


Africa 24 sur 24 / MCP, via mediacongo.net

By Habari

Leave a Reply

Your email address will not be published.