Après les manifestations anti-MONUSCO, le N°2 de l’ONU à Kinshasa

Dimanche 31 juillet 2022 – 09:42

Sécurité

Jean-Pierre Lacroix et Félix Tshisekedi

Jean-Pierre Lacroix et Félix Tshisekedi

Le Secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, est à Kinshasa. Il a été reçu ce samedi en fin de journée par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Accompagné de la Cheffe de la Monusco Mme Bintou Keita et d’autre hauts fonctionnaires de cette mission de maintien de la Paix, le numéro 2 de l’ONU s’est longuement entretenu avec le Chef de l’Etat en

présence du Vice-premier ministre et ministre des Affaires Étrangères Christophe Lutundula, du Directeur de Cabinet  Guylain Nyembo, du Ministre de la Communication et médias Patrick Muyaya et du Mandataire Spécial du Chef de l’Etat Serge Tshibangu.

Félix Tshisekedi et le N°2 de l’ONU ont évoqué la coopération entre le gouvernement congolais avec la Monusco. Le Chef de l’Etat explique vendredi que cette relation est « parsemée par des échecs souvent mentionnés, mais aussi par beaucoup de réussites ». Ils ont aussi évoqué le Plan de retrait progressif et échelonné de la Monusco à l’horizon 2024, conformément à la résolution 2556 du Conseil de Sécurité du 18 décembre 2020. Le document a été signé en septembre 2021.

Ils ont également parlé de l’enquête en cours sur les manifestations à Goma, à Butembo et à Uvira. « Justice doit impérativement être faite pour toutes les victimes tombées au cours de ces manifestations », a déclaré Félix Tshisekedi. A ce propos, la  Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux a été chargée de s’assurer de l’aboutissement rapide de ces enquêtes en cours qui impliquent l’Auditorat Militaire ainsi que les Services de la Monusco. Un rapport est attendu au Conseil des Ministres prochain.

By Habari

Leave a Reply

Your email address will not be published.