RDC : le M23 dispose d’équipements de plus en plus sophistiqués, notamment en termes de tir de précision sur des aéronefs (ONU)

Mercredi 29 juin 2022

 Des soldats dans l'est de la RDC / Droits tiers

Bintou Keita, représentante du secrétaire général de l’ONU en RDC et cheffe de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), a dénoncé, ce mercredi 29 juin, les équipements « de plus en plus sophistiqués » dont disposent les rebelles du M23 dans la partie est de la RDC précisément dans la province du Nord-Kivu.

« Le M23 dispose d’une puissance de feu et d’équipements de plus en plus sophistiqués, notamment en termes de capacités de tir à longue portée de mortier et mitrailleuse, ainsi que de tir de précision sur des aéronefs », a-t-elle dit en conseil de sécurité des Nations Unies, affirmant qu’au cours des affrontements les plus récents, le M23 s’est comporté de plus en plus comme “une armée conventionnelle que comme un groupe armé”. 

Pour Bintou Keita, cet équipement représente une menace « évidente » pour non seulement la population mais aussi les casques bleus, qui ont reçu mandat de la protéger.

« Je voudrais ici rendre hommage aux neufs casques bleus qui ont perdu la vie, dont huit le 29 mars, alors que je briefais ce même Conseil, dans un crash d’hélicoptère dû à une opération hostile dans une zone contrôlée par le M23 et un le 5 avril dans une opération offensive contre CODECO en Ituri », a-t-elle ajouté.

Et de réaffirmer sa condamnation à l’encontre de ces attaques :

« Je voudrais réaffirmer ici ma condamnation ferme des attaques du M23 et réitérer par la même occasion la détermination de la MONUSCO à remplir le mandat qui lui a été confié par ce Conseil. Toutefois, il est impératif que le Conseil redouble ses efforts en faveur d’une dé-escalade rapide de la situation, et du désarmement sans condition du M23 ».

Print Friendly, PDF & Email

By Habari

Leave a Reply

Your email address will not be published.